La démarche de Media Smart

Media Smart propose aux enseignants du primaire et du collège et à leurs élèves toutes les clefs pour comprendre la publicité et les médias. Des ateliers, des mises en pratique pour prendre du recul, débattre. Des décryptages et des outils pour optimiser et promouvoir vos projets de classe.

Les objectifs de Media Smart

La démarche Media Smart se fixe pour objectif de donner aux enfants et aux adolescents les clefs pour identifier la communication, en comprendre le fonctionnement et réfléchir à leurs propres pratiques.

Pourquoi cette initiative ?

Dans un environnement où les médias sont en constante évolution sous l’influence des innovations technologiques, la distinction entre l’information et la communication est parfois complexe. 

Une éducation des enfants et des adolescents aux médias et à la publicité est donc souhaitable pour les aider à identifier la communication, en comprendre le fonctionnement et réfléchir à leurs propres pratiques.

Pourquoi cette initiative ?

Les enfants et les jeunes évoluent avec aisance dans un monde d’informations et de communication très diversifié, accessible en continu. Ils y circulent avec facilité, de façon très intuitive et développent des pratiques de « consommation » médiatique spécifiques. 

Dans cet univers où les médias sont en constante évolution sous l’influence des innovations technologiques, la distinction entre l’information et la communication est parfois complexe. 

L’objectif de la démarche Media Smart est précisément de donner aux enfants et aux adolescents les clefs pour identifier la communication, en comprendre le fonctionnement et réfléchir à leurs propres pratiques.

Un accent particulier est mis, dans ce kit, sur la communication digitale sur les médias numériques, notamment sur les réseaux sociaux. Le propos est plus large : il englobe l’ensemble des médias et l’ensemble des techniques publicitaires.

Une démarche européenne

La démarche Media Smart existe dans de nombreux pays européens. Dans le cadre de sa mission de développement d’une communication responsable, l’Union des marques – association représentative des annonceurs – a décidé d’adapter Media Smart en France. Cette initiative, encouragée par la Commission européenne, répond à une demande forte des associations et des pouvoirs publics et à un souci de responsabilité sociale des acteurs de la publicité. Elle s’adresse aux élèves du primaire et à leurs enseignants et aux collégiens et à leurs enseignants.

 

 

Une démarche en cohérence avec les avancées technologiques et la transformation des usages

Aujourd’hui, Media Smart évolue pour tenir compte des avancées technologiques des médias, de l’attention nouvelle apportée aux données personnelles, des usages changeants que les jeunes ont des supports d’information, de la place plus importante de l’éducation aux médias et à l’information dans les programmes scolaires.

La réalisation de ce programme a été guidée par les principes définis par les professionnels de l’éducation aux médias. Le pilotage de son contenu a été confié à un comité d’experts venus d’horizons divers (enseignants, représentants d’associations familiales, spécialistes de la communication…).  

Une démarche neutre, privilégiant le développement du libre arbitre

L’esprit qui préside au contenu de ce programme est celui d’une totale neutralité. 

Celle-ci s’incarne tout d’abord dans les principes : ce programme n’a pas pour vocation de déterminer ce qui est bon ou mauvais, bien ou mal. Il a pour but d’outiller chaque jeune afin qu’il soit en mesure d’appréhender la communication avec toutes les clefs nécessaires à sa compréhension autonome. Libre à lui, ensuite, de se positionner comme il l’entend ! 

Par ailleurs, la neutralité se retrouve par l’absence de référence, directe ou indirecte, à des produits, marques ou campagnes de communication existantes. Cela peut paraître compliquer l’exercice pour certains enseignants qui aimeraient disposer d’un matériau déjà prêt, mais l’expérience depuis le lancement de la démarche montre que le repérage et la collecte des communications sont en eux-mêmes riches d’enseignements.

Enjeux et objectifs

La soif de découvertes qui anime les jeunes s’exerce sur des territoires toujours plus vastes, et moins bien maîtrisés pour certains par les adultes désireux de les guider dans leurs explorations. Les enfants et les adolescents ont donc besoin d’apprendre à être responsables et capables de faire des choix. 

C’est dans le cadre de l’enseignement scolaire, en étant confrontés aux expériences et pratiques de leurs camarades et guidés dans une découverte alimentée par leurs recherches personnelles, que les enfants et les adolescents peuvent faire rapidement cet apprentissage.

Enjeux et objectifs

La soif de découvertes qui anime les jeunes s’exerce sur des territoires toujours plus vastes, et moins bien maîtrisés pour certains par les adultes désireux de les guider dans leurs explorations. Les enfants et les adolescents ont donc besoin d’apprendre à être responsables et capables de faire des choix. 

Les choix sont multiples notamment dans leur consommation et dans leur recours à l’information.

Celle-ci leur parvient en mode continu et en temps réel. Tout est message, libre à chacun aujourd’hui de se construire son système d’information. Mais cette liberté n’en est une qu’à condition de garder le contrôle sur les flux, de comparer, vérifier et prendre le recul nécessaire à se forger sa propre opinion et faire des choix réfléchis.

Les jeunes ont une appétence spontanée pour les médias, qu’ils utilisent de manière superposée et intensive. Leur fluidité dans la consultation, l’élaboration et la diffusion de contenus sur les médias numériques relève plus de l’instinct que d’un usage éclairé.

Une démarche destinée à faciliter la prise de recul pour permettre une utilisation avisée des médias et de leurs contenus

Pour leur permettre une utilisation avisée des médias et de leurs contenus, et les aider à savoir prendre du recul face aux influences qui peuvent peser sur leurs choix, il est important de leur faire comprendre le fonctionnement et les enjeux des médias et de la publicité, les relations entre les différents acteurs en présence. 

Comment un support peut-il être gratuit ? Il faut inviter les enfants à réfléchir aux contreparties de la gratuité, les collégiens au modèle économique des médias.

Il faut aussi les faire s’interroger sur l’origine d’un message et les intentions de son auteur, les leviers qu’il utilise et les objectifs qu’il se fixe, quel que soit son support. Ils peuvent enfin être invités à participer à la diffusion du message, voire à en élaborer de nouveaux ; ils ont besoin de comprendre la portée de ce type d’actions.

C’est dans le cadre de l’enseignement scolaire, en étant confrontés aux expériences et pratiques de leurs camarades et guidés dans une découverte alimentée par leurs recherches personnelles, que les jeunes peuvent faire rapidement cet apprentissage.

En combinant l’observation, le débat, la prise de recul par rapport à leurs perceptions et leurs propres pratiques, en empruntant les techniques et supports des professionnels pour promouvoir à leur tour un message, ils s’approprient la démarche et construisent leur parcours de découverte.

Une démarche dynamique et participative

La démarche Media Smart favorise l’implication des élèves, en s’inscrivant dans une dynamique participative et en traitant des thèmes qui appartiennent à leur quotidien. Ils sont invités à développer un regard plus avisé sur les messages qui leur sont adressés, à adopter un comportement plus responsable sur ceux qu’ils transmettent ou émettent et à prendre du recul sur leur consommation. 

Media Smart Plus s’enrichit de vos contributions, vos exemples de travaux, vos témoignages ou vos observations. Partagez-les avec nous sur notre blog !

À qui s’adresse-t-elle?

La démarche Media Smart est un programme d’éducation à la publicité et aux médias. Favorisant le croisement entre les disciplines, elle s’adresse à tous les enseignants, quelle que soit la matière enseignée. 

Toutes les
disciplines

Comment faire le tri dans les informations, distinguer les différents émetteurs, identifier leurs intentions, décrypter les messages, comprendre les mécanismes de la publicité, se forger un avis, argumenter ses choix, apprendre à gérer ses données personnelles, prendre du recul par rapport aux images, aux arguments utilisés dans les communications… Ces différents apprentissages s’invitent dans toutes les disciplines.

Les enseignants du
primaire et leurs élèves

Les objectifs pédagogiques et les compétences développées sous chaque thème sont reliés aux programmes scolaires pour faciliter la sélection des sujets à travailler. Les ateliers combinent le travail personnel, la réflexion en groupe, la discussion, le débat, l’élaboration de projets en mode participatif.

Les enseignants du
collège et leurs élèves

Media Smart s’invite dans toutes les disciplines au collège et permet de travailler à des projets susceptibles d’associer plusieurs disciplines. Dès lors qu’il s’agit d’aider les élèves à comprendre le monde qui les entoure, en proposant une mise en application concrète dans le cadre d’une ou plusieurs disciplines, la démarche Media Smart trouve facilement sa place pour une utilisation en une ou plusieurs séances au cours de l’année scolaire.

Libre à chaque enseignant de construire son propre parcours pédagogique au gré des thèmes développés. La thématique « Information, communication et citoyenneté » dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) trouve de multiples mises en application pratique.

Les
documentalistes

Les responsables des centres de documentation et d’information au collège pourront puiser dans les différents thèmes des suggestions de sujets transversaux, pour faire travailler ensemble en mode projet des enseignants de différentes disciplines avec leurs élèves.

Comment utiliser le kit ?

Le kit Media Smart comporte des ressources pédagogiques pour le primaire ou pour le collège, organisées en plusieurs grands thèmes sur la communication et les médias.

Tout savoir

Les ressources primaire

Des propositions d’ateliers à animer en classe, prenant appui sur les recherches personnelles des élèves guidées par leur curiosité et leurs centres d’intérêt. Des objectifs pédagogiques et des compétences développées en lien avec les programmes du primaire, sur des thèmes appartenant au quotidien des élèves.

Tout savoir

Les ressources collège

Des propositions d’ateliers pour apporter aux collégiens des clefs de compréhension de la publicité et des médias, qui tiennent compte de leurs pratiques notamment sur les réseaux sociaux. Toutes les disciplines du collège et la thématique « Information, communication et citoyenneté » dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) y trouvent des mises en application concrètes.

Tout savoir

Nos partenaires

L’Union des marques a réuni autour de la démarche Media Smart plusieurs partenaires actifs.

  • Principes généraux : La réalisation de ce programme a été guidée par les principes définis par le CNC (Conseil national de la consommation), l’INC (Institut national de la consommation) et l’Education nationale.
  • Expertise : le comité d’orientation : La conception et le développement du programme s'appuient sur un comité composé d’experts, d’enseignants, d’éducateurs, de spécialistes de la consommation et de la communication. Celui-ci accompagne l’enrichissement et l’actualisation du programme qui est conçu de façon dynamique et évolutive.
  • Financement : les partenaires : Le programme est financé par les entreprises membres de l’Union des marques, issues du secteur publicitaire et des médias. Informés régulièrement des développements du programme, ces partenaires n’interviennent en revanche pas sur sa conception. L’absence de marques ou de tout autre signe distinctif propre à des opérateurs réels est un principe déontologique essentiel du programme.
  • Réseau européen : Media Smart est une adaptation pour la France de programmes ayant déjà fait leurs preuves ailleurs en Europe. Des bilans annuels des différents programmes sont transmis à la Commission européenne via la Fédération mondiale des annonceurs. Des actions sont également engagées à l’échelon européen pour favoriser le développement de ce programme dans les pays où il n’existe pas encore.