Non classé | 30.08.2021

Chouette, pas chouette

Une initiative du CLEMI pour venir à bout des stéréotypes de genre

 

 

Le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI) propose aux enseignants des cycles 1, 2 et 3 des supports pédagogiques pour déconstruire les clichés masculins féminins dans le cadre d’approches pédagogiques s’inscrivant dans le Parcours Citoyen.

 

La démarche s’attaque aux stéréotypes véhiculés dès le plus jeune âge en décryptant des scènes ordinaires et des réflexions qui entretiennent des représentations sexistes.

Elle met en scène des personnages incarnés par des animaux dans une série animée « Chouette, pas chouette » de 16 épisodes d’1min35, démontant un à un des clichés ordinaires :

– le rose n’est pas que pour les filles ;

– une fille peut jouer au foot ou aimer bricoler ;

– pleure qui souffre ou est peiné, fille ou garçon ;

– certaines activités ne sont pas exclusivement réservées aux filles ou au contraire aux garçons ;

– même choses pour certains métiers ;

– …/…

 

Chaque animation présente une situation et une réaction exprimant un a priori, et propose à celui.celle qui la véhicule de projeter le même interdit inversé, pour l’amener à se rétracter avant de conclure :

« Fille ou garçon, c’est plus chouette quand on se respecte. »

 

Ces animations s’insèrent dans un programme pédagogique articulé par niveau.

– le cycle 1 (Moyenne/grande section) se concentre sur l’apparence,

– le cycle 2 (CP, CE1 et CE2) sur le comportement,

– le cycle 3 (CM1, CM2 et 6e) sur les orientations métiers.

 

A chacun de ces thèmes sont associées des propositions de travaux pédagogiques d’éducation aux médias et à l’information, pour stimuler la réflexion, aborder le quotidien des relations filles-garçons et le vivre-ensemble, et des ressources pour aller plus loin. Les travaux proposés s’adossent aux programmes scolaires de chaque cycle et exposent les objectifs pédagogiques qu’ils poursuivent.

Etude comparative de couvertures de magazines, de publicités, de reportages, écriture d’articles, de scripts, élaboration de vidéos, d’interviews, diffusion : autant de propositions concrètes qui permettent de se familiariser avec les techniques et les pratiques des médias et de l’information, tout en s’affranchissant des préjugés liés au genre.

 

Le programme a été développé avec des enseignants spécialistes des médias et de l’information, en partenariat avec la fondation Make.org et 2 Minutes (Gaumont). La série est diffusée dans les programmes jeunesse de nombreux partenaires médias : TF1, France télévisions, Canal+, Gulli, Disney Channel et Disney Junior, Nickelodeon Junior, l’application ludo-éducative Bayam.

 

Pour le découvrir, https://www.clemi.fr/chouettepaschouette/

 

Le CLEMI propose aussi le concours  #ZéroCliché qui invite les élèves, seuls ou en groupe à réaliser une production médiatique (textuelle, visuelle, sonore ou vidéo) pour déconstruire les stéréotypes sexistes.

 

La sensibilisation aux stéréotypes est également abordée par Media Smart :

Primaire :

Collège :